Le Palmarès d’un jeune joueur, 1ère partie

Les enfants restent les grands spécialistes des jeux. Indétrônables. Mais qu’aiment-ils vraiment? Est-ce qu’ils aiment tous les jeux d’un amour vrai ou se prêtent-ils au jeu (pun not intended) juste pour nous amuser? Disposant couramment d’un moins de 8 ans sous la main, je l’ai subi à un processus presque sérieux de revue des jeux de la maison, du moins ceux auxquels on avait joué ensemble.

Pas facile de choisir, surtout quand on aime tout ce qu'il y a sur la table!
Pas facile de choisir, surtout quand on aime tout ce qu’il y a sur la table!

On place d’abord tous les jeux sur la table et on lui fait placer en ordre de préférence. Pas toujours facile, alors on « guide » gentiment avec des questions comme « tu aimes le jeu X plus ou moins que le jeu Y? Si tu jouais une partie ce soir, lequel tu choisirais? », etc. Ensuite, c’est la revue. Vous verrez, côté critique pas besoin d’être journaliste pour en avoir à dire…

Voici le résultat des courses, en commençant par ceux qui sont arrivés en bas de la liste… (les malheureux!). Les commentaires ont été un peu paraphrasés pour les besoins de la cause, mais je vous l’assure, c’est à peu près du verbatim.

12) Bazar bizarre

C’est pas si honteux d’être dernier, ça reste le dernier classé des jeux que j’ai chez moi (j’ai tendance à ne pas acheter les mauvais jeux). Un jeu de logique et d’observation, où il faut voir quel objet est manquant, de la mauvaise couleur, etc. Un peu comme un Jungle Speed conçu par MENSA. Papa ne trippe pas particulièrement.

Le mot de Monsieur Z: La souris et les objets en bois c’est bien, mais c’est un peu plate on joue que avec des objets et des carte.

11) Pengouins patineurs

Encore un jeu que les parents aimeraient tant que leurs chérubins aiment: c’est l’équivalent du Sodoku pour enfants, avec des pingouins sur des banquises à formes géométrique variables, qu’on doit arranger selon des « défis » de difficultés croissantes. Les plus solitaires aimeront le côté « je m’assois et je résous », mais le mien, il aime à peu près autant que moi se casser la tête sur un problème plus de 10 minutes. Soit pas du tout, vous l’aurez deviné.

Le mot de Monsieur Z: Oui j’aime ça, mais j’aime ça moins que Taïga. parce qu’on doit juste faire des contructions. C’est plate.

10) Taïga

En voilà un que j’aurais cru mieux classé. C’est à la base un jeu de mémoire avec une distinction importante: les animaux qu’on cherche sont sur les deux faces d’une petite rondelle (une puck!), alors si on est observateur et un peu déducteur (avec une bonne mémoire bien sûr) on peut s’aider énormément à gagner. Sans contredit le jeu de mémoire le plus amusant que j’aie joué.

Le mot de Monsieur Z: Mwouin. Y’a des jetons d’animaux. On peut montrer des animaux, c’est super amusant. J’trouve ça quand même un p’tit peu plate, parce on fait juste calculer des points et trouver des animaux.

9) Pingouins (Hey, that’s my fish! en anglais)

Celui-là, je m’y attendais un peu, mais c’est de ma faute. Voyez-vous, c’est un jeu hyper-simple qui se joue de 2 à 4 en 15 minutes et moins, avec beaucoup de stratégie (du style « 5 minutes à apprendre, une vie à maîtriser »). Alors quand j’ai promis de jouer à quelque chose « avant le dodo » mais qu’il ne reste plus beaucoup de temps ou que j’ai plus ou moins envie, c’est ce que je met sur la table sachant que je respecterai mon planning. Hilarant entre adultes pour la possibilité de se faire des « coups de cochon » pour piéger les pingouins des autres, laissés seuls sur la banquise à mourir de faim (« No Fish for You! »).

Le mot de Monsieur Z: C’est cool parce qu’on peut prendre des poissons. J’aime beaucoup prendre des tuiles « trois poissons ». On doit attendre son tour, j’aime vraiment pas ça. [NdL’A: je suis pourtant rapide à jouer, je vous jure!]

8) La course des étoiles

Un jeu de cartes assez effréné où il faut miser sur le bon « cheval » (i.e. extra-terrestre) et faire avancer avec stratégie en jouant des cartes. Plein de subtilité sur le bon alien à jouer, sur lequel miser, etc. En fait, celui-là je blâme un peu la boîte de jeu: à partir de 7 ans mon oeil. Pour vrai, j’ai beau avoir un p’tit futé, il y a énormément de subtilité à saisir dans ce jeu, par exemple qu’il ne faut PAS arriver premier (sans arriver dernier non plus!). Les dessins sont très beaux, mais je vois ça beaucoup plus dans quelques années, et j’y prendrai alors sans doute un malin plaisir aussi.

Le mot de monsieur Z: J’aimais beaucoup l’extra-terrestre bleu, et qu’on enlevait les planètes. Parce qu’on pouvait les faire bouger les extra-terrestres, aussi.

7) La Chasse aux monstres

Si Taïga était mon jeu de mémoire préféré, c’est celui-ci qui remporte la palme chez Fiston. Très classique, mais coopératif, alors on réussit à chasser tous les monstres d’autour du lit en retrouvant bien les bons jouets qui leur font peur (ou on perd tous lorsque le lit est assiégé de monstres: dure réalité). La moitié du fun du jeu vient de l’animation (tout le monde aime engueuler un monstre sous le lit), et ce jeu a surtout la belle qualité de pouvoir rassembler facilement les enfants d’âges très différents: c’est clairement ce jeu-là qui réuira ma progéniture (pourtant espacée de 4 ans) autour d’une table pour la première fois.

Le mot de Monsieur Z: J’aime qu’on peut faire disparaître les monstres en criant « Au placard le monstre!!!« . Mais d’où vient le monstre? Je suis curieux. Est-ce qu’ils viennent du placard ou d’ailleurs? C’est ça que je me demande: de où ils viennent? [NDl’A: j’en ai aucune idée mon grand, mais il est impératif qu’ils y retournent, mon p’tit philosophe!]


Voilà pour le « bas de la liste », vos commentaires et questions sont les bienvenus, restez au poste pour la deuxième moité, soit le « Top 6 », sous peu!

15 réflexions au sujet de « Le Palmarès d’un jeune joueur, 1ère partie »

    1. Ouais, mais… métaphysiquement parlant, ils étaient où avant d’être sous le lit? Et où vont-ils une fois rendus dans le placard? Ils peuvent pas rester là, on prend nos vêtements dedans le lendemain ,et aucun monstre à l’horizon…

      [… et tu prends le blâme pour la boîte ou pas? 😉 ]

      1. Mais Alex, n’as-tu jamais eu une âme d’enfant?
        Tous les enfants savent que les monstres apparaissent sous le lit dès que les parents quittent la chambre et éteignent la lumière!

        Blâme pour la boîte… ? Course des étoiles? Ça a été testé, mon cher. On a même eu le Lys enfant 2012 avec ça! Oui môssieur! Jeu de l’année!

        1. Mais… mais… avec des enfants de 7 ans, vraiment? Me semble que c’est jeune un peu, juste pour toutes les subtilités du jeu. En fait, c’est pas le problème du jeu « un peu trop vieux » qu’on simplifie un peu pour le rendre accessible (X-Wing, voire les échecs), c’est le problème du jeu « supposé être pour le bon âge », que je remets gentiment et poliment en doute…. 😉

          Félicitations pour le prix, ça reste un très bon jeu!

          1. Oh! C’est « à partir » de 7 ans.
            Non, l’enfant n’aura pas toutes les subtilités du jeu à la première ou la deuxième partie.
            Je ne crois pas que ce soit grave ou important.

          2. Hé, c’est cool de te voir par ici Christian ! 🙂
            Je profite de l’occasion pour te poser la question : comment déterminez-vous l’âge ‘minimum’ ou conseillé qui apparaît sur les boîtes ?
            La remarque d’Alex m’a rendu curieux, car d’habitude, l’âge estimé est souvent supérieur à celui auquel on peut réellement jouer. Je me suis souvent dit que c’était pour que l’enfant (ou le fier parent) qui y joue plus jeune se sente valorisé et qu’à l’inverse, on évite que quelqu’un soit frustré si l’enfant n’y arrive pas à l’âge indiqué.

            Sylvain

          3. Allo Sylvain!

            Par ici, on vise vraiment « l’âge réel » à partir duquel le jeune peut jouer.

            Pour le déterminer, les auteurs testent, nous aussi.
            Avec nos petits, en garderie, chez d’autres joueurs. Parfois en école.
            On discute aussi avec des gens en boutiques, notre distributeur; ils en ont vu d’autres!

            Je ne sais pas comment procèdent les autres éditeurs!

            Au final, il demeure quand même une part d’incertitude. Mais je ne crois pas que nous sommes bien loin de la vérité 😉

            Si un petit de 5-6 ans peut apprendre les mouvements de 6 pièces aux échecs, en plus du roque, il peut assimiler les 4 cartes de La course des étoiles et comprendre le pointage final à 7 ans.
            Non, sa stratégie ne sera pas optimale. Mais il peut jouer.

            C

    1. À partir de 3 ans.
      Dès 2 ans, Philémon comprenait le principe « pareil / pas pareil ».
      Là, il n’a pas tout à fait 3, et il chasse les monstres en retrouvant lui-même les jouets.
      Il comprend le « chacun son tour ».

      J’ai introduit la semaine dernière le principe « d’erreurs » et de progression des monstres. Il avait donc plus de plaisir à faire des erreurs 😉

    1. Là, je suis en genre de gros conflit d’intérêt… Je travaille pour Le Scorpion masqué (on pourrait même dire que c’est moi le Scorpion…!), l’éditeur de La Chasse aux monstres 😉

      Mais bon, c’est un de nos titres qui s’est le plus vendus. Une valeur sure depuis sa sortie il y a 4 ans.
      C’est quand même une création d’Antoine Bauza, M. 7 Wonders. Le gars a mon âge et il a gagné 2 fois le Spiel des Jahres!
      http://www.scorpionmasque.com
      https://www.facebook.com/scorpionmasque

      1. T’es pas en conflit d’intérêt, t’es « coloré », comme on disait au « Club des Ex ». 😀 J’en ajoute sur le côté « valeure sûre », surtout pour le côté coopératif très bien intégré au jeu.

  1. Christian> Oh, ne t’en fais pas, ce n’était pas une question suspicieuse. ^^ C’était de la pure curiosité de ma part, sans rapport direct avec le jeu dont nous discutions.

    La présentation d’Alex avait largement suffit à me convaincre de la qualité du jeu. Ma petite Jézabelle a le même âge que Philémon et ça me semblait être un bon jeu pour son anniversaire.

    1. On a fêté l’anniversaire de la petite hier soir. Gros succès pour la chasse aux monstres, elle adore ça et on a beaucoup rit. Ça va rapidement devenir un incontournable dans cette maison.
      Bravo pour ce beau jeu, Christian.
      Alex, tu transmettras mes remerciements à Monsieur Z pour cette excellente suggestion !!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *