Dreadball, le « roster » complet.

Avec la sortie de la Saison 3 de Dreadball, il y a maintenant 12 équipes. Il me reste du travail afin de convaincre une masse critique de gens autour de moi que c’est un jeu avec du potentiel et qu’il y a rien de tel que les jeux de ligues, vraiment, mais au moins ce qu’il y a de bien c’est que j’ai maintenant une certaine variété de belles figurines pour le faire! 😀

La Saison 1 a commencé avec les classiques…

… la Saison 2 a introduit quelques styles de jeu plus étranges…

… et la Saison 3 marque le début de certaines des équipes les plus particulières jusqu’à présent… (note: les photos font paraître les figurines plus petites, mais ce n’est pas le cas, même que le Teraton est assez massif…)

S’ajoutent à cela une multitude de MVPs (des joueurs mercenaires), mais surtout des GIANTS (figurines énorme qui ont une base couvrant plusieurs cases hexagonales).

8 réflexions au sujet de « Dreadball, le « roster » complet. »

  1. Et c’est bien ce jeu?

    Je suis tombé dans le jeu de société à l’euro notamment parce qu’il s’enseigne assez bien. On a du plaisir à jouer dès la première partie, la prise en main étant facile. Même si tu n’as jamais joué à Princes de Florence, Caylus ou El Grande, c’est « facile » d’avoir du fun à ta première game.

    Par contre, j’aurais bien envie de ces jeux faits pour qu’on les pousse un peu… Les jeux de cartes à collectionner (Magic, Netrunner, Warhammer invation), où les jeux de confrontation avec « pouvoirs » et features spéciaux… Ares Projet et autres trucs du genre.

    1. Il serait outrancier de dire que le principal attrait des « jeux de ligues » est l’accessibilité. Dreadball promettait beaucoup là-dessus il y a un an, et il reste plus simple que Blood Bowl à jouer (à mon avis, hein), mais ça te prendra deux ou trois parties pour pouvoir bien comprendre les règles, plus pour maîtriser quelques stratégies. Mais c’est sur la durée que le jeu devient vriament intéressant.

      Les jeux comme Magic, Netrunner, Ares Project (merci de la référence – intéressant!), ou même les wargames comme 40K/HeroClix/Warmachine, n’ont pas de « continuité » d’une partie à l’autre: chaque partie recommence. Si tu cherches un parallèle, c’est beaucoup plus Necromunda ou Mordheim, qui ont eux-mêmes un « following culte » assez fort (tu as pas déja joué à Necromunda d’ailleurs, toi?) Dans leur cas, le vrai plaisir vient vient de la gestion de l’équipe, de son évolution. Est-ce qu’une victoire pendant lequel joueur-étoile est mort est vraiment une victoire? 🙂 Il faut jouer relativement souvent, et avec quelques partenaires différents, pour en retirer tout le plaisir(on parle toujours de jeux de plateau, ici).

      Et pour la question principale, à savoir si le jeu est bien, il faut jouer, ce que je t’offre de bon coeur un de ces beaux soirs, mais juste si tu promets de retirer ton chapeau d’éditeur! (… ou peut-être seulement l’anesthésier avec de l’alcool?)

  2. Toujours partant de mon côté.

    Je sais que ce jeu n’a hélas pas l’air de convaincre beaucoup autour de nous, mais j’en reste un fervent partisan. Il y a du potentiel, pour peu qu’on accepte des habitudes de jeu qui ne sont pas celles de BB.

    Une petite ligue devrait permettre de dérouiller un peu les réticents, non ? ^^

    1. Oh, oui, je le crois bien! D’autant plus qu’ils ont corrigé certaines règles problématiques (le lancement de la balle), et que les nouvelles équipes et options semblent ajouter beaucoup de variété au jeu (‘paraît que les Orx et Forge Fathers sont bien bien meilleurs avec des coaches offensifs/défensifs).

      L’automne et les spots de ligue de figurines, c’est fait pour aller ensemble…

  3. Ok, la la, chu en « withdrawal » de jeu de ligue. J’ai mes figurines de Blood Bowl entre temps que je m’achète des figurines de Dread Ball, les Zzorzs vont être une excellente source d’insecte pour mon équipe de zergs :P!

    On joue quand? Chez nous? Chez vous? Chez Cyril? CHEZ QUECK UN?!?!?!?!

  4. Ma pensée du soir devant le hockey :
    « ‘tain, les matchs CH-BOS deviennent compliqués… Avant, Subban tirait et Thomas faisait l’arrêt. Maintenant, c’est Thomas qui tire et Subban qui fait l’arrêt… »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *