Ashes Rise of the Phoenixborn: le gars y’était tanné de Magic

Avertissement: Y’a peut-être un ou deux termes qui vous seront rébarbatifs si vous avez jamais joué à Magic de votre vie, désolé d’avance.

Facque une fois c’t’un gars.

Une boîte bien pleine, avec des couleurs chatoyantes qui attirent le regard.
Une boîte bien pleine, avec des couleurs chatoyantes qui attirent le regard.

Le gars, il s’est dit: Moi j’aime ça les jeux de cartes où deux entités puissantes s’affrontent dans un duel à mort en invoquant des pouvoirs déments et des créatures fantastiques… Tsé, ce genre de jeu-là. Comme Magic, Netrunner ou Doomtown. Mais je joue plus vraiment.

Il a raison au fond: c’est pas neuf comme jeu, mais ça reste le fun ces affaires-là. Ce gars-là, c’est Isaac Vega et il vient tout juste de publier « Ashes: Rise of the Phoenixborn » chez Plaid Hat Games maintenant part du multi-conglomérat montréalais (!) F2Z. Continuer la lecture de Ashes Rise of the Phoenixborn: le gars y’était tanné de Magic

Quand le démon de la tentation lorgne du coin de l’oeil

J’ai encore dans un tiroir, à l’instar de plusieurs ex-accros, une petite réserve bien à l’abri au cas l’envie me reprendrait. Je n’y ai pas touché depuis des années, mais sa présence se fait rassurante. Une fois par jamais, j’ouvre ce tiroir honni et hume avec délice le parfum de ces fruits défendus. Je me dis qu’une seule petite fois, peut-être, je pourrais m’adonner à une soirée de plaisirs interdits: « Rien qu’une, pas plus » me promet-je. Puis, rejetant résolument du revers de la main la tentation qui monte en moi, je referme calmement la boîte, avec l’agréable sensation intérieure d’avoir tel le Messie résisté à 40 jours dans le désert sans sombrer sombrement dans la sombre rechute sombre.

Je parle, bien sûr, de cartes de Magic: The Gathering.

Continuer la lecture de Quand le démon de la tentation lorgne du coin de l’oeil